Comment punir son chien intelligemment ?

Merci pour le partage !
  •  
  •  
  •  

Découvrez comment punir son chien intelligemment ? Cela signifie atteindre et maintenir une bonne éducation, efficace et constructive.

Parfois, pour se faire comprendre et respecter le bon ordre des choses, entre autres, une bonne communication avec son chiot ou chien, il est nécessaire de le punir.

La relation entre maître et chien est évidemment très émotionnelle et le punir n’est pas toujours chose facile.

Nous avons vu comment récompenser son chien, mais parfois, il faut faire le contraire, pour son bien.

Il est évident qu’offrir une récompense est un acte qui va être bien plus fréquent que de punir et bien plus agréable à pratiquer.

Comment punir son chien intelligemment ?

Quand nous parlons de punition, nous parlons d’une punition non coercitive. L’ajout d’un désagrément est à éviter 

Le maître a le choix entre deux types de punition, soit infliger une petite correction d’ordre physique, ce qui bien entendu est à bannir, soit le retrait d’une récompense à laquelle il aurait droit, ce qui est la bonne manière de procéder.

Le retrait d’une satisfaction, soit  l’absence de récompense, ou encore le retrait de la récompense quand le comportement est inapproprié, cela génère une frustration légère mais ça reste une méthode douce et non coercitive.

Il s’agit d’une punition négative et non coercitive. Elle est négative car elle se base sur le retrait d’un avantage, d’une récompense et non sur une douleur.

Comment punir son chien de manière efficace ?

Le timing est important. La punition doit être immédiate, au moment où votre chien a fait une erreur, il doit comprendre qu’il va perdre un avantage. Elle doit également cesser dès qu’il a compris ou corriger l’erreur.

La proportion. La punition doit bien entendu être proportionnelle à l’erreur.

Réussir le dressage de son chien passe par cette étape, savoir le punir intelligemment.

 


Merci pour le partage !
  •  
  •  
  •